Faire ses semis pour le potager sur substrat d'agar-agar

Germination Semis

Je fais mes semis sur Agar-agar

Réaliser ses semis soi-même est pour le jardinier une vraie étape et présente de nombreux avantages. Mais très souvent le résultat est décevant et l'abandon après quelques tentatives est constaté et on finit chez le marchand de plants du coin.

Pourtant maitriser les semis vous permettra ensuite d'utiliser vos propres graines. En effet vous pourrez semer les graines de la saison passée. Pour arriver à obtenir vos propres graines vous serez obligé de choisir des graines fertiles que vous trouverez dans des réseaux professionnels mais aussi de passionnés, les marchés aux plantes sont souvent un lieu de rencontre.  

Les nouvelles graines fertiles ouvrent la possibilité de monter en graines les plus belles plantes de notre jardin et de récolter les graines pour les reproduire à volonté. Ainsi vous fermez la boucle naturelle du cycle de vie de vos plantes.

Vous sélectionnez ainsi vos meilleurs résultats en fonction des conditions de votre jardin et des habitudes du jardinier.

Oui mais voilà, le problème, faire des semis n'est pas simple si l'on est pas bien équipé. Tout le monde rêve de la serre bien isolée, bien exposée qui reste hors gel (voire un peu chauffée 10/12 °C) et avec l'arrosage automatique (sinon pas de week-end) pour réaliser ses semis. C'est l'idéal mais pas toujours accessible ou bien pas réaliste pour un petit jardin.

Pourquoi sur substrat d'agar agar ?

Avec le développement de l'agriculture urbaine, des jardins partagés... on se retrouve très vite à préparer nos plantations dans les appartements. La belle terre pour nos semis est propre mais en revanche c'est très salissant dans la maison. L'usage de l'agar agar et de nos potagers en inox rendent l’opération complètement adaptée aux manipulations dans nos salons et cuisines. Ensuite comme vous allez le découvrir, l'agar agar vous permet de vous absenter plusieurs jours sans laisser les clefs à votre voisins pour arroser vos précieux semis.

Depuis que j'ai développé la technique de germination sur agar-agar pour les micro pousses je réalise aussi les tests des semis pour le potager. J'ai testé de nombreuses familles de plantes, toutes germent.

Tous nos potagers sont compatibles pour réaliser vos semis sur agar-agar. Suivant votre quantité de semis nécessaire choisissez votre modèle.

Les modèles avec un éclairages LED Horticole sont parfaits pour lancer les semis  tôt dans la saison et ne pas craindre qu'ils filent.

Comment procéder ?

Pour faire nos semis nous utilisons exactement le même agar-agar que pour les micro pousses, néanmoins nous procédons en deux temps. Réalisez votre agar-agar et remplissez le bac de perforé à ras bord, laissez s’égoutter l'agar-agar dans son bac réservoir 24 heures. Bien conserver l'eau égouttée riche en nutriments pour la culture. Le lendemain complétez le niveau toujours à ras voir légèrement bombé avec de l'agar-agar. Ce double remplissage permet d'avoir de l'agar-agar plus longtemps. En effet les semis vont se développer dans l'agar agar pendant 30 à 40 jours avant d'être repiqués en godet. Il en faut suffisamment pour laissé le temps aux graines de faire leurs racines  (noté que ce double remplissage va aussi fournir l'eau pour les racines dans le bac de réserve). A cette étape vous pouvez semer vos graines sans trop les serrer soit à la volée comme les salades ou le basilic par exemple ou en rang comme ici pour les tomates, poivrons ou piments.

 

Semis pour le potager sur substrat d'agar agar 

Semis en rang sur substrat d'agar-agar de tomates, poivrons et piments


Couvrir les graines.

Pour une bonne germination, notamment l'humidité et l'obscurité, nous couvrons durant 3 à 5 jours les graines avec un bac couvercle. En effet les graines sont simplement posées sur l'agar agar sans les enfoncer et sont donc exposées à la lumière.

Semis sur agar agar avec couvercle pour une meilleur germination3 à 5 jours sous couvercle pour une meilleur germination

C'est le moment d'éclairer.

Retirer le couvercle lorsque les graines ont germé mais sans avoir fait de tige et exposer en pleine lumière naturelle ou artificielle. Généralement on se situe au début du mois de mars. Sous lumière artificielle, programmer la minuterie pour une période d'éclairage de 12 heures par jour pour respecter les besoins des graines à cette saison.

Graines germées sur substrat d'agar agar, ici des graines de coton.

Graines fraîchement germées avant lumière, ici des graines de coton.

On attend,

Maintenant il faut patienter environ 30 jours suivant les graines avant de repiquer en godet, donc on profite du spectacle de la naissance de nos futurs légumes. Aucun arrosage durant cette période, 30 jours sans arrosage pour des graines en phase de germination !! C'est là que l'on comprend l’intérêt de la technique. Noter que cette opération se fait sous abri du vent et du froid.

 Semis de basilic le troisième jour d'éclairage.

Semis de basilic après 3 jours de lumière

Semis de tomates de 20 jours sous lumière artificielle avec 12 heures par jour

Semis de tomates après 20 jours

Semis de courgette de Nice de 17 jours, Ici l'agar agar a été paillé dès le semis.

Repiquer en godet.

La suite c'est le repiquage en godet dans du terreau et placé sous abri au chaud puis à température ambiante pendant encore quelques temps, mais là vous connaissez déjà.

Bonne germination,


Article précédent


  • Potagium le

    Bonjour Nathaliea,

    Merci pour votre commentaire, en effet de nombreuses graines peuvent germer avec cette technique. Nous n’avons pas bien sûr tout testé, mais encore cette année nous avons pu faire germer de nouvelles graines comme de la glycine, piments, poivrons, chou fleur, tous les cucurbitacées, tous les haricots, et bien sûr les salades, tomates. En ce qui concerne les légumes qui ne ce repiquent pas et bien c’est pareil avec le substrat d’agar, il n’y a pas différence.

    Ensuite après la période de germination et la croissance du jeune plant, pour le repiquage en godet ou bien en pleine terre, il peut rester un peu d’agar dans les racines mais généralement tout a été consommé. Vous repiquez normalement votre plant, je conseille de changer un paramètre à la fois pour l’acclimatation des pieds. On change le substrat mais pas la lumière ni la température et ainsi de suite jusqu’à se retrouver dehors.

    Très bon jardinage.

  • Nathaliea le

    Bonjour… si je comprends bien, on peut faire des semis de n’importe quelle graine avec cette technique ? Quand on repique, est-ce qu’il faut mettre juste le plant sans l’agar agar ?


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés